Samuel Bester

photo

Travail photographique numérique réalisé sur l’île de Sylt. Tirages sur dibon 56 par 75cm. Photos exposées également avec la diffusion de cinq vidéos réalisé également à Sylt.

Vous pouvez voir des extraits des films présentés durant ces expositions sur les pages et sites suivants: Bi Di Wik & Sönemböör


Ici les images non-tirées


Samuel Bester Film&Fotoausstellung 2007 dossier de presse.pdf


Le tour de l’île en 40 images


Dans un film, 40 images ce n’est même pas deux secondes. C’est trois fois rien. C’est ce rien que traque Samuel Bester. Les maisons, les routes, la mer, le ciel, les étendus de sable ou de lichens, les escaliers de bois, les ponts, les collines…semblent définitivement inhabités. Il y a bien ici ou là, entr’aperçus une silhouette, quelques animaux, une forme bleue délaissée sur le bord de mer, un véhicule…mais tout semble définitivement figé. Nous entrons pas à pas dans le domaine de l’incertitude, car ces riens, même multipliés par trois, évoquent des présences qu’on ne peut vraiment situer ni dans le temps ni dans l’espace. Samuel Bester convoque à la fois l’éternité et l’instant, l’infini et le local. Il met notre regard à l’épreuve. Il nous contraint à nous situer dans ce monde inconstant. Voir signifie alors peupler ce que de nous-même nous avons déserté  : notre capacité à imaginer de nouveaux possibles.


Marc Mercier (mars 2010)


 

© Samuel Bester, images & vidéos